L'actualité immobilière de l'agence Barbara Immob ilier
11 Oct

Envisagez une rénovation énergétique pour optimiser la vente de votre appartement à Marly-le-Roi !

Vous aimeriez vendre votre appartement à Marly-le-Roi ? Faisons le point sur le DPE, ce diagnostic de performance énergétique qui fournit au futur acheteur/locataire d’un logement une estimation de sa consommation énergétique ainsi que de son taux d’émission de gaz à effet de serre. Rappelez-vous ceci : si le DPE de votre appartement à vendre à Marly-le-Roi indique qu’il est économe en énergie, il pourra se vendre de 15 à 25 % plus cher qu’une autre habitation moins performante, énergétiquement parlant. Il s’agit de la « valeur verte » d’un bien. À l’inverse, si votre appartement de Marly-le-Roi est classé F ou G : c’est une véritable passoire thermique. Et les acheteurs seront certainement plus réticents à l’acheter. Et si vous faisiez des travaux pour mieux vendre votre appartement de Marly-le-Roi ?

Des aides financières existent
Rénover énergétiquement votre appartement à Marly-le-Roi est intéressant à plus d’un titre. « Vous pourrez non seulement faire baisser votre facture d’énergie (électricité, gaz) mais aussi gagner en confort de vie », explique Bertrand Gstalder, Président du Groupe SeLoger.

Les travaux que vous réaliserez seront également profitables à la planète, car vous limiterez l’empreinte de votre habitation. Enfin, plus votre bien sera énergétiquement performant, moins vous serez dépendant(e) d’éventuelles hausses du prix de l’énergie. Sans compter que la rénovation énergétique de votre appartement à Marly-le-Roi contribuera aussi à booster sa valeur sur le marché immobilier. Évidemment, une éco-rénovation représente des frais, mais rassurez-vous, vous pouvez bénéficier d’aides financières.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter gratuitement un conseiller FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique) au 0 808 800 700. « De nombreuses aides, ouvertes au plus grand nombre, existent, explique le député du Gard Anthony Cellier. Mais c’est parfois un véritable casse-tête pour s’y retrouver. Avec le gouvernement, et notamment avec Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État à la Transition écologique et solidaire, nous travaillons actuellement à simplifier ces aides.»

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée