L'actualité immobilière de l'agence Barbara Immob ilier
21 Juil

Les Français souhaitent acheter un bien immobilier à Le Pecq !

Saviez-vous que 22 % des Français pensent acheter un bien immobilier à Le Pecq, dans les Yvelines, ou ailleurs, dans les trois prochaines années ? C’est ce que révèle un sondage réalisé, en juin, par Ipsos pour BoursedesCrédits, courtier en crédits, dont l’objectif est de dresser un état des lieux des projets immobiliers des Français, du recours aux crédits et aux dispositifs de prêts aidés. Une bonne nouvelle, non ? En effet, les conditions pour devenir propriétaires n’ont jamais été aussi excellentes et les Français, encore attachés à la pierre, l’ont bien compris. Sans oublier qu’actuellement l’immobilier est le seul placement rentable comparativement à ce que rapportent le livret A et les autres produits financiers !

L’achat d’un premier logement est une priorité des Français
Le retour de la confiance est là avec des taux bas, un PTZ étendu dans l’ancien et le neuf, des prix stabilisés…! Bref, les Français ont donc des projets immobiliers en tête. Les plus motivés ? Les jeunes (58% des 25-34 ans souhaitent détenir leur propre toit) et les locataires (63%) évidemment ! 29% des locataires pensent d’ailleurs acquérir un logement dans les trois ans pour l’occuper, contre 11% des propriétaires.

Et pour tous ces futurs accédants, le crédit immobilier est un point de passage obligé : 86% de ceux qui souhaitent acheter déclarent qu’ils contracteront un prêt auprès d’un établissement financier. Et ils sont déjà nombreux à être passés par la case crédit. Sans surprise, le fait de rembourser un crédit dépend de l’âge (54% des 35-44 ans, contre 17% des 60-75 ans). Il varie aussi en fonction de la catégorie socio-professionnelle (54% des cadres contre 36% des ouvriers).

Le PTZ connait un vrai succès
Ce dispositif est largement plus connu que le prêt Action Logement (56%) et que les prêts à taux zéro des collectivités territoriales (52%). Depuis sa création en 1995, le PTZ a rencontré les faveurs du grand public : 14% des Français en ont déjà bénéficié. Les bénéficiaires sont avant tout issus des classes moyennes : cadres (18%), professions intermédiaires (21%) et employés (18%). Seul bémol, cependant : les règles du PTZ sont mal connues des Français.

C.V. / Bazikpress © Tilio & Paolo

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée